Death Stranding, le jeu vidéo roi de la communication, attendu pour cette fin d’année

A peine quelques semaines avant sa sortie, la nouvelle production d’Hideo Kojima a déjà plus ou moins gagné. Elle est désormais le titre le plus attendu pour cette fin année, malgré un concept et un synopsis toujours autant flou et obscur.

Ce 19 août se tenait la soirée d’ouverture de la GamesCom, salon européen du jeu vidéo à Cologne, en Allemagne. Malgré tous les titres présentés, l’un d’entre eux monopolise les discussions sur place ainsi que sur les réseaux sociaux.

N’importe quel individu s’intéressant de près au jeu vidéo en a forcément entendu parler, et ne pourra pas nier qu’il s’agit ici d’une première. La nouvelle production d’Hideo Kojima a très bien su attirer tous les regards et toute l’attention sur lui.

Le constat est le même à la sortie de chaque bande-annonce, il s’agit du titre le plus intriguant du moment avec un visionnage cumulant plusieurs millions, mais également des articles à la volée, ainsi qu’une excitation ambiante assez phénoménale. Le plus affolant ? C’est que personne ne sait encore ce que Death Stranding a dans le ventre, du moins mis à part qu’il sera très certainement l’un des jeux les plus guetté et parlé, et cela même 10 semaines avant sa sortie prévue le 8 novembre sur Playstation 4.

Un tel succès médiatique est certainement à la mise en scène léchée et le casting 5 étoiles qui accompagnent la sortie du titre. En effet, le succès de son audience est en lien direct avec chaque sortie de ses bandes annonces qui sont de véritables courts-métrages professionnels.

Dès 2016 lors de sa première présentation, le jeu présentait déjà des visions hallucinantes, une photographie hyper minutieuse et précise, des tons dénaturés, ainsi qu’une musique légèrement glauque instaurant un climat fort, fascinant, et unique. Il ne laisse donc pas indifférent.

Copyright image : JVL