Huawei lance aussi son téléphone pliable

Huawei n’a pas attendu trop longtemps pour livrer sa réponse au numéro un mondial Samsung, en présentant son nouveau téléphone pliable, le Mate X, compatible avec les prochains réseaux 5G, à la veille de l’ouverture du Mobile World Congress (MWC).

“Nos ingénieurs ont travaillé sur cet écran pendant plus de trois années”, s’est félicité le directeur général de la branche grand public du groupe, Richard Yu. Le téléphone, disponible courant 2019, sera vendu 2299 euros. “C’est très cher”, a répondu Richard Yu, “mais nous travaillons pour faire baisser les prix”.

Smartphone mais aussi tablette

Replié, le smartphone offre un écran de 6,6 pouces à l’avant, légèrement plus grand que celui d’un iPhone Xs Max, et de 6,3 pouces à l’arrière qui, une fois dépliés, le transforme en une mini-tablette dotée d’un écran de 8 pouces.

Plus grand et plus fin

Richard Yu ne s’est pas gêné de faire directement la comparaison avec le Galaxy Fold, plus petit et plus épais que le nouvel appareil de la firme.

Ce téléphone pliable n’est pas uniquement fait pour la 5G qui est sur le point d’être lancée, mais est aussi adapté pour les prochaines innovations en terme de réseaux télécommunications.

Un marché à relancer

Les téléphones pliables actuellement considéré par l’industrie des télécommunications comme la nouvelle innovation propice à relancer le marché mobile qui a connu une baisse de plus de 4% sur l’année 2018.

Dans une telle situation, Richard Yu a tout de même annoncé que les ventes de Huawei, maintenant n°2 mondial après avoir pris cette place à Apple, ont franchi la barre des 200 millions d’unités commercialisées en 2018, dépassant les 150 millions vendues sur l’année précédente.