La Call of Duty League à la conquête du monde

Las Vegas, Washington D.C., et Charlotte font partie des marchés dont on spécule sur les possibilités d’expansion de la Call of Duty League, mais la commissaire Johanna Faries n’exclut pas non plus que l’Europe entre dans le jeu, rapporte Adam Stern du Sports Business Journal. Bien que Faries ne confirme ni ne nie que ces marchés américains sont en jeu, elle déclare au SBJ qu’ « il est juste de supposer que nous entendons l’intérêt non seulement des foyers nord-américains, mais aussi de l’autre côté de l’Atlantique, en Europe et au-delà ».

De grands enjeux financiers

Le CDL entame sa deuxième saison avec 12 équipes, mais a décidé de ne pas s’étendre pour 2021 en raison de la pandémie. Faries a reconnu au SBJ, en août, qu’Activision Blizzard Esports était en pourparlers avec des investisseurs potentiels en vue d’entrer dans la ligue. Les créneaux précédents étaient vendus 25 millions de dollars, mais il n’était pas certain que le prix serait le même pour les nouvelles franchises.

Johanna Faries a adopté un ton optimiste pour la prochaine saison de la CDL, qui est mise en avant du côté des franchises par l’arrivée de 100 Thieves sur le marché de Los Angeles et par le changement de nom des Huntsmen de Chicago de NRG, qui s’appellent désormais Optic Chicago. Du côté du gameplay, les plus grands changements seront le passage de 5v5 à 4v4 et les équipes joueront désormais aux Black Ops de la guerre froide sur PC. Tous les événements resteront en ligne uniquement pour commencer la saison.

Tirer des leçons de la situation actuelle

« La pandémie a présenté beaucoup de bénédictions et beaucoup de malédictions, de la même manière que la plupart des ligues l’ont été dans d’autres sports et d’autres épreuves », a-t-elle déclaré. « Elle nous a renforcés d’une certaine manière, nous avons maintenant la possibilité de prendre une pause, d’évaluer ce qui s’est bien passé et ce qui ne s’est pas si bien passé et qui a besoin d’être amélioré et d’appliquer une partie de cela à l’expérience de 2021, donc je pense que les fans vont voir beaucoup plus dans un environnement en ligne ».

Faries dit qu’elle apprécie son nouveau rôle de vice-présidente et responsable des ligues d’Activision Blizzard Esports, qui lui permet de travailler en étroite collaboration avec le nouveau président d’Activision Blizzard Sports & Entertainment, Tony Petitti.