Marcin Iwiński s’excuse pour le lancement très mitigé de Cyberpunk 2077

Dans une vidéo publiée aujourd’hui par CD Projekt Red, le co-fondateur du développeur de jeux polonais Marcin Iwiński a fait des excuses publiques pour la piètre performance de Cyberpunk 2077 sur PS4 et Xbox One, et a expliqué certaines des difficultés qui ont conduit au lancement du jeu.

Pourquoi les joueurs sont déçus ?

En commençant par faire référence à la politique de Projekt Red d’être honnête avec ses clients, M.Iwiński déclare que lui et toute l’équipe de direction sont « profondément désolés » de la façon dont les versions PlayStation 4 et Xbox One du jeu « n’ont pas répondu à la norme de qualité qu’ils voulaient atteindre ». De plus, il implore les joueurs de ne pas blâmer les équipes de développement pour ce qui s’est passé, mais indique plutôt que la faute devrait être portée par M.Iwiński lui-même et le conseil d’administration, dont la décision finale a été de sortir le jeu dans son état actuel.

Marcin Iwiński continue de mentionner quelques-uns des obstacles matériels et techniques que l’équipe a rencontrés dans les dernières étapes du développement, en mentionnant en particulier leur approche erronée consistant à « vouloir donner au jeu un aspect épique sur PC, puis à l’adapter aux consoles – en particulier les anciennes » et en sous-estimant le fossé matériel.

Le co-fondateur passe ensuite aux plans futurs de la société et à son engagement à remédier à ce problème : « notre but ultime est de corriger les bugs et les plantages que les joueurs rencontrent sur toutes les plateformes, veuillez vous attendre à des correctifs de plus en plus petits et de plus en plus importants sur une base régulière ». À cette fin, Iwiński présente une feuille de route pour l’année prochaine indiquant les plans pour le déploiement des correctifs 1.1 et 1.2 dans les semaines à venir avant de se lancer dans une série de mises à jour, d’améliorations, de contenu DLC gratuit et de mise à niveau gratuite de la console de nouvelle génération au cours du second semestre 2021.

Cela signifie que le DLC gratuit qui cherchait à diminuer au début de l’année pourrait être retardé un peu plus longtemps afin de donner la priorité à des correctifs plus critiques pour le jeu.

Équilibrer les délais et les attentes

Grâce en grande partie à la popularité et au succès du précédent titre, The Witcher 3, la sortie de Cyberpunk 2077, annoncé pour la première fois au monde en mai 2012 avec une bande annonce en janvier 2013, a fait l’objet d’un énorme battage médiatique.

Cette attente de la communauté, associée à la grande vision du studio sur la portée du jeu et son caractère évolutif, a créé une immense pression pendant le développement, et le personnel a fait des heures supplémentaires vers la fin du cycle car le jeu a connu de multiples retards.

Le jeu étant resté si longtemps dans le pipeline et les multiples fenêtres de sortie repoussées, la société de développement a dû compenser la perte du soutien de la communauté qu’elle allait recevoir pour avoir encore retardé la sortie du titre (surtout si l’on considère le calendrier des lancements de la prochaine génération de consoles) et avoir peaufiné le jeu à un niveau acceptable.